Kyan Khojandi dit-il la vérité  ?
Sa Bonne soirée, c’est au Vinci et… c’est reporté en 2021

Il est tombé du canapé de Bref pour faire du one-man-show. Kyan Khojandi promet une Bonne soirée à ses fans. C’était prévu en plein confinement, c’est reporté au 22 octobre 2021 au Vinci de Tours et c’est ça risque d’être plein comme un œuf, comme la première fois.

 

Kyan Khojandi à Tours et en tournée avec Une Bonne soirée
Après avoir traîné sur le Canapé de « Bref », après avoir raconté ses « Pulsions », Kyan Khojandi invite le public à passer « Une Bonne soirée » avec lui. (Photo DR)

La « jauge » du Vinci ayant une chance d’être ouverte au public en 2021, Kyan Khojandi pourra emmener ses fans faire un tour en boîte, histoire de passer Une Bonne soirée, mais il faudra patienter un an de plus.

Une bonne soirée, c’est le nom de son spectacle, co-écrit avec son vieux complice de Bref, Bruno Muschio, alias Navo, spectacle qui succède à Pulsions, un succès presque aussi gros que celui de la mini-série télé. Tellement que Pulsions (créé en 2016 et joué plus de deux cents fois), est devenu un bouquin, illustré par le dessinateur Boulet, que les membres du Khojandi’s fan-club pourront trouver chez Albin Michel, pour la modique somme de 15,90 €.

Donc, Kyan promet de passer « une bonne soirée ». Reste à savoir, avant de l’avoir vu, s’il dit vrai. Là, les avis divergent, avec, il faut le reconnaître, un net avantage au « oui ».

Khojandi à Tours en 2021
Kyan Khojandi à Tours en 2021 pour passer – enfin – une bonne soirée… (Photo DR)

Une virée au Banana Café

Ceux qui n’aiment pas, on les trouve notamment du côté du Figaro qui déplore que « l’humoriste ne [tienne] pas sa promesse et n’amuse que ses fans ». Pourtant, l’auteur de l’article avait aimé Pulsions et a été déçu par « des digressions […] en dessous de la ceinture. C’est cru et même pas drôle. » Comme Florence Foresti aux Césars ?

Déçu par la forme aussi : « L’humoriste reprend le ton et le rythme de Bref qui ont contribué à son succès, mais ne peut s’empêcher de crier aussi et l’intégralité de ses mots n’arrive pas clairement à nos oreilles. La forme ne compense pas le fond, vaseux. » Aïe, Khojandi nous aurait menti ?

Dans la rue d’à-côté, Le Parisien répond du tac-au-tac : « Tour à tour cru (évitez d’y emmener les enfants) et poétique, hilarant et sensible, Kyan Khojandi offre une jolie réponse aux rabat-joie qui raillent le stand-up ». C’est mieux. Précisions : « Ou comment transformer le récit d’une drôle de soirée oscillant entre verveine et flirts inattendus en un réjouissant exercice de style multipliant digressions, flash-back et ellipses. »

Kyan Khojandi à Tours et en tournée avec Une Bonne soirée
Kyan Khojandi à Tours, c’était complet. Mais avec le report, on en sait jamais… (Photo DR)

Donc, la virée au Banana Café, un bar gay, avec un pote et une copine, mise en scène comme au cinéma, vaudrait donc le détour ? Sans doute, si l’on voit que Télérama, pourtant pas très généreux en la matière, accorde trois « T » au spectacle, vu comme un « bijou » : « Plus qu’un spectacle, cette Bonne soirée a tout de la soirée géante entre potes, pleine de confidences et de bonnes blagues. »

Vous en voulez encore ? On vous offre une petite dose du Monde pour le plaisir : « Encore mieux ficelé que le précédent, ce récit à tiroirs dans lequel les deux auteurs utilisent avec brio leurs spécialités du running gag et du rapid speech (« débit rapide ») embarque le public dans une épopée intime qu’on dévore en riant. »

Bon appétit !

P.S. : Kyan Khojandi a fréquenté à ses débuts un certain Kheiron, qui l’a précédé au Vinci, comme nous le rappelions dans cet article.

Vendredi 22 octobre 2021 à 20h30 au Centre de congrès Vinci de Tours.
Pour réserver à Tours, si ce n’est pas complet (les billets achetés pour la dernière date prévue, le 26 novembre 2020, sont valables pour la nouvelle), c’est ici…
…et pour réserver ailleurs en France, c’est LÀ