Klek Entòs
Magie, fais-moi peur

Dernière mise à jour le 16 novembre 2023

Il ajoute aux frissons du mystère ceux de la trouille. Klek Entòs, le magicien qui fait peur, sera à Tours le 21 janvier 2024 à 17 heures. Pour ne pas faire de cauchemars ?

Il connaît son encyclopédie du cinéma d’épouvante sur le bout du doigt, qu’il enflamme d’ailleurs à l’occasion, peut-être parce qu’il a fait de la figuration à douze ans dans un film de Nadine Trintignant ou joué dans celui de Philippe Harel, Un adultère, aux côtés d’Isabelle Carré.

Klek Entòs a choisi d’envelopper son talent de magicien dans une ambiance que la maison hantée de Disneyland ne renierait pas. Quoique : en théorie, son spectacle est déconseillé aux moins de douze ans, histoire de garantir une nuit tranquille aux parents.

Klek Entòs au Vinci de Tours.
Klek Entòs, un magicien dans la fleur de la hache. (Photo DR page Facebook de Klek Entòs).

Les magiciens et autres illusionnistes ont toujours eu l’imagination fertile quand il s’agit de recycler des numéros qui ont, à quelques exceptions près, tous un air de famille. Il y eut les maladroits timides (Garcimore), les maladroits alcooliques (Mac Ronay), et une ribambelle de supermen et autres prétendus mages exotiques. Klek Entòs a choisi la trouille, la pétoche, l’épouvante, voire l’horreur. De quoi faire doublement frissonner le public, et encore plus les spectateurs qu’il invite systématiquement sur scène, comme il se doit.

D’ailleurs, il affirme que son spectacle révèle « la somme de toutes vos peurs », ce qui confirme ses connaissances cinématographiques, puisqu’il s’agit presque du titre d’un film de 2002, La somme de toutes les peurs, avec Morgan Freeman (dont on entend la voix française à la fin du spectacle) et Ben Affleck. Autres preuves, son allure. Cagoule blanche issue de L’Homme Invisible, sourire volé au Joker ou au Mask de Jim Carrey, et voix (doublée, semble-t-il) – électronique – d’outre-tombe, ce qui convient, évidemment.

Double personnalité

C’est sur la scène de La France a un incroyable talent que le personnage est apparu pour la première fois, en 2020. Pas par hasard, puisque ce sont les producteurs qui lui ont demandé de se camoufler, l’homme, qui ne s’appelle pas vraiment Klek Entòs (voir plus bas), ayant déjà participé à la compétition deux ans plus tôt.

Bon conseil, qui a donné une dimension supplémentaire au spectacle, même si celui-ci, comme on l’a dit, adapte souvent des tours connus. Mais c’est la règle du jeu. Se balader avec une batte de base-ball sinistrement tachée dans la redingote ou une hache sanglante sur l’épaule ajoute du tranchant à l’affaire. Et menacer d’écraser une perruche au lieu de se transpercer la main doit faire frémir les âmes sensibles et ornitholophiles.

Klek Entòs joue donc Massacre à la tronçonneuse sur scène, avec la complicité hésitante de spectateurs repérés dans la salle, quasi sous la menace : « Fermer les yeux ne vous rend pas invisibles » dit-il à ceux qui se planquent sous leur fauteuil. Jusqu’à présent, ils s’en sont tous sortis indemnes.

Et psy quoi encore ?

À la fin de La France a un incroyable talent, Klek Entòs s’est démasqué. Il s’agit de David Stone (encore un pseudo, son vrai nom étant David Muller), remarquable illusionniste, spécialiste du « close up » (les tours que l’on fait sous votre nez sans que vous n’y voyiez rien), une compétence qu’il a développée très jeune et améliorée sur les plages de Saint-Tropez. Le reste a suivi, carrière internationale, récompenses et notoriété planétaire.

Klek Entòs au Vinci de Tours.
Dans la famille Chucky, je voudrais la fille… (Photo DR page Facebook de Klek Entòs).

Pour son spectacle, sous-titré Oserez-vous ?, Klek Entòs utilise une autre de ses compétences : un DEUG de psychologie et une licence de philosophie. La mise en scène joue énormément sur ces aspects, comme le soulignent très justement les spécialistes d’Artefake : un « spectacle qui délivre, au final, un message philosophique que tout le monde peut emporter avec lui : « La plupart de nos peurs n’ont aucune raison d’être, elles ne sont que des projections mentales qui n’existent que dans notre esprit et nous empêchent parfois d’atteindre nos buts et de poursuivre nos rêves. Confrontez vos propres peurs afin de les surmonter, de les vaincre et d’en faire votre force. »

David Muller/Stone/Klek Entòs est un spécialiste de la mise en scène, ne serait-ce que promotionnelle. Il a même posé nu, avant de jouer le « gendre idéal ». Son nouveau personnage lui va comme un gant (blanc, comme un assassin prudent) et l’ambiance créée est particulièrement bien construite, à grand renfort d’histoires sinistres que l’on ne racontera pas aux enfants pour les endormir : « Il commence par le numéro le moins « dangereux », puis les entraîne sur « l’île aux poupées », dans un hôtel détruit par un incendie, puis au sein d’une fête foraine. […] La mise en scène minutieuse de Jean-Baptiste Dumas, soutenue par une scénographie et une création sonore ultra-efficaces, renforce l’étrange poésie d’un spectacle inattendu et fascinant. Soyez donc courageux ! » (Télérama)

Le spectacle étant programmé en après-midi, vous aurez le temps de regarder un épisode des Feux de l’amour pour vous remettre avant de passer à table.

Au Centre de congrès Vinci de Tours, le dimanche 21 janvier 2024 à 17 heures.

Réserver à Tours ICI (1)

Pour réserver ailleurs, c’est LÀ (1)

(1) Les suggestions de réservations données par Entrée du public ne sont que des informations destinées à aider nos lecteurs en les dirigeant vers des points de vente susceptibles de fournir les places correspondant à l’article publié.
D’autres possibilités existent, évidemment.
Entrée du public n’effectue aucune vente de billets par lui-même. Pour toute information concernant les places réservées (modifications, annulations…) vous devez vous retourner vers le vendeur auprès duquel vous avez pris vos places.