Le clic-à-brac
de François Tomasi

Dernière mise à jour le 2 juillet 2024

Photographe multi-thématique, François Tomasi expose jusqu’au 5 juillet 2024, 11, boulevard Heurteloup, à Tours.

Ludion trampolinesque, observateur tous azimuts, commentateur logorrhéen, François Tomasi est un personnage aussi passionnant que, parfois, déroutant.

Photographe – de talent –, on le retrouve aussi bien attaché (dans tous les sens métaphoriques du terme) au Grand Palais de Paris que le nez collé aux murs de la cathédrale de Tours, comme nous le racontions ici, quand il n’inspire pas dans les rues de Cuba l’air du lieu et la fumée des cigares.

C’est dire que l’œuvre est aussi multiforme que l’artiste. Et que le rejoindre dans les locaux de Bouygues Immobilier, au 11 du boulevard Heurteloup à Tours, où il expose jusqu’au 5 juillet 2024, est une forme d’aventure, guidée par l’auteur, ce qui vaut déjà le détour.

L’œil était dans la boîte…

François Tomasi expose boulevard Heurteloup à Tours.
Il fut un temps où François Tomasi jouait avec le Grand Palais

Dans ce clic-à-brac à l’accrochage erratique (c’est un euphémisme), on partira en chasse de mystérieux visages échappés de murs séculaires et retrouvés, vaguement inquiétants, dans des souches et des ombres. On redécouvrira le Grand Palais comme un décor « steampunk » où l’on s’attend à croiser l’Adèle Banc-Sec de Tardi au détour d’une poutrelle, ou l’on explorera l’île chère à la famille Castro avec un regard plus critique que celui de la légende. Petit scoop en passant : les clichés de La Havane signés Tomasi devraient bientôt donner naissance à un livre, commenté par l’un de nos confrères.

Une chasse aux trésors gagnée d’avance car ils apparaissent à chaque détour. Une exploration infinie, à faire cornaqué par un Indiana Jones dont l’œil/objectif ne laisse rien échapper et dont le verbe ajoute à l’image.

François Tomasi expose boulevard Heurteloup à Tours.
François Tomasi expose boulevard Heurteloup à Tours sa superbe vision du Grand-Palais.

Et l’on repartira avec un bout de mystère immobile sous le bras (éventuellement livré à la taille souhaitée, c’est envisageable) ou avec une réserve de cartes postales uniques qui remplaceront avantageusement les Bons baisers de Cabourg récoltés sur les plages de nos vacances.

Oui, c’est possible, et c’est une bien bonne idée. Recevoir un François Tomasi dans sa boîte à lettres, ce n’est pas donné à tout le monde.

Dans les locaux de l’agence Bouygues Immobilier, 11, boulevard Heurteloup à Tours (à droite du Printemps), jusqu’au 5 juillet 2024, aux heures d’ouverture de l’endroit.

Pour y aller, c’est par ICI (1)

(1) Les suggestions de réservations données par Entrée du public ne sont que des informations destinées à aider nos lecteurs en les dirigeant vers des points de vente susceptibles de fournir les places correspondant à l’article publié.
D’autres possibilités existent, évidemment.
Entrée du public n’effectue aucune vente de billets par lui-même. Pour toute information concernant les places réservées (modifications, annulations…) vous devez vous retourner vers le vendeur auprès duquel vous avez pris vos places.