Le Group K à La Pléiade de La Riche
Romanceros des ombres, devoir de mémoire

José-Manuel Cano-Lopez sort de sa retraite du Plessis-lès-Tours pour rendre hommage aux résistantes de la guerre d’Espagne. C’est Romanceros des ombres, le 6 mars à la Pléiade de La Riche.

Communiqué

Pendant dix ans, Dominique Gautier et Jean Ortiz ont interviewé, rencontré, suivi des femmes espagnoles qui furent rendues à la vie par la République espagnole en 1936 puis [pour beaucoup] massacrées pendant les 40 années de dictature franquiste. Ils recueillent des heures de témoignages, plus forts et plus poignants les uns que les autres.

Romanceros des ombres
L’immense courage des miliciennes espagnoles sera terriblement et tragiquement trahi par la période franquiste. (Photo DR)

En cette année qui marque le 80e anniversaire de la Retirada (exil de 500 000 républicains espagnols en France), en ces temps où une Europe nauséabonde renaît de ses cendres, le Romancero des ombres est un geste artistique nécessaire pour continuer à vivre debout.

José Manuel Cano Lopez a conçu un projet singulier de théâtre documentaire et musical à partir des témoignages de ce cortège d’ombres et du récit de son père Manuel.

José Manuel Cano Lopez : conception, dramaturgie et mise en scène / Clément Cano Lopez : univers sonore et création musicale / Alberto Cano : création lumière / Françoise Cano LopezJosé Manuel Cano Lopez et Matilde Thomas : interprétation

NB : la photo d’ouverture de cette article sur notre page d’accueil a été utilisée pour la couverture du livre d’Hélène Legrais (Calmann-Lévy), Le Front dans l’azur : « Cette photo de Marina Ginesta a été prise par un photojournaliste mexicain d’origine allemande. Elle pose avec un fusil pour symboliser la jeunesse combattante. Une jeunesse qui veut tout changer, un nouveau monde émerge. Des parents qui ne comprennent pas cette envie d’indépendance. Des actes vus comme des provocations. »

Vendredi 6 mars à 20 heures à La Pléiade de La Riche (Indre et Loire)
Réservez ICI