Patrick Timsit fait un faux départ :
Adieu, peut-être, merci, c’est sûr.

Dernière mise à jour le 5 avril 2021

Il fait semblant de faire ses adieux, mais il sera là. Patrick Timsit partira en tournée avec Adieu, peut-être, merci c’est sûr dès que le Covid aura reçu son dernier coup de seringue. Il sera à l’Espace Malraux de Joué-lès-Tours le 18 mars 2022. Vrais-faux adieux ou pas, on peut tout de même apporter des fleurs.

Avec sa tête de vieux bébé rigolard, sa voix éraillée de fins de soirées entre potes et son rire communicatif, Patrick Timsit est le copain marrant que l’on n’hésite pas à inviter. Pas de risque qu’il éructe des vannes à faire rougir mémé. Enfin presque, parce qu’il est quand même capable de vous sortir une dose d’humour bien noir quand il faut, le bonhomme.

https://cdn-s-www.bienpublic.com/images/A8AD38E1-4051-488E-A051-9F01ECE5084F/NW_raw/patrick-timsit-photo-lbp-alicia-warcholinski-1568153882.jpgPatrick Timsit, ou l’art de dire les choses… (Photo DR)

Bref, Patrick, on l’aime bien, et on est content de le revoir. Du coup, on a apprécié quand il est passé à l’émission Quotidien pour présenter son futur spectacle, celui que l’on verra si cette foutue épidémie a la bonne idée de rester confinée une fois pour toutes.

Mauvais joueur

C’était drôle de lire par-dessus son épaule le texte de Adieu, peut-être, merci, c’est sûr son prochain one-man-show où il est supposé faire ses adieux à la scène. On a apprécié, mais ça n’a pas été le cas de tout le monde. Parce que, si Patrick Timsit a la rondeur avenante, il est un poil faux-cul. Mine de rien, il vous lâche quelques vacheries bien senties qui touchent juste.

Et c’est Cyril Hanouna qui a senti passer celle que Patrick a balancée sur son émission, Touche pas à mon poste : « Je vous donne tout de suite dix bonnes raisons d’arrêter. En un, j’ai tous mes points de retraite. Et vu le nombre d’émissions à la con que j’ai faites, j’ai même droit à la pénibilité du travail. En une seule émission de Cyril Hanouna, ça fait quatre trimestres : nuisances sonores, nuisances visuelles… Ça te détruit les neurones. Ça te réduit ton espérance de vie ! »

Patrick Timsit ne garde pas un bon souvenir de TPMP : “Ça réduit ton  espérance de vie !” (VIDEO)Patrick Timsit lors de son passage à Quotidien. (Photo DR)

Pas mal vu, pas vraiment méchant (enfin, pas trop…), du classique en matière de comique. Mais quand on s’adresse à un monsieur dont l’humour ( ?) ne marche qu’à sens unique et qui à l’esprit revanchard surdosé, ça risque de coincer. Et ça a. L’adepte des nouilles dans le slip (des autres) a aussitôt répliqué comme un sale gamin de cours de récré vexé comme un pou en affirmant que Timsit était un « has been » qui ne cherchait qu’à faire du buzz, ce qui n’est évidemment pas son cas à lui, Hanouna : « Qu’est-ce qu’il a fait depuis Un indien dans la ville ? Ça fait cent ans qu’il n’a rien fait. […]  Je sais que demain si je le croise dans la rue, il va chier dans son froc. ». Qu’en termes élégants, ces choses-là sont dites…

Hanouna devrait sortir plus souvent. S’il en est resté à Un indien dans la ville (1994), c’est grave. Patrick Timsit a joué sur scène de bien belles choses, tourné au cinéma des films qui méritent le détour (pas tous, d’accord) et il faut être d’une mauvaise foi (ou d’une ignorance) crasse pour ne pas l’admettre. Passons.

L'énigme Stefan Zweig" : l'hommage de Francis Huster à l'auteur  autrichien... |Patrick Timsit avec Elsa Zylbersteien dans Les derniers jours de Stefan Zweig au Théâtre Antoine, une activité, entre autres (au théâtre, il a aussi joué Le Livre de ma mère d’Albert Cohen), que certains ignorent apparemment… (Photo DR)

Y’a pas de honte à ça

Désolé, mais, nous, on aurait plutôt tendance à rire des vannes de Timsit plus que des pitreries d’Hanouna. On n’affirme pas que Patrick a sa place à l’académie française, mais on reconnaît qu’il peut sans déchoir s’inscrire au club des amuseurs de bonne qualité, de ceux qui peuvent dire beaucoup de choses sans que l’on ait honte de les entendre. Ce qui n’est pas le cas sur toutes les chaînes.

Donc Patrick Timsit fera ses « adieux » dans une tournée qui devrait démarrer à l’automne et passer en Touraine au printemps 2022. Que ceux qui ne veulent pas entendre que « Aznavour avait un Alzheimer, il avait même oublié qu’il était mort et a réservé l’Olympia avec Johnny Hallyday en première partie » peuvent toujours rester devant leur poste… Sans le toucher.

Le vendredi 18 mars 2022 à l’Espace Malraux de Joué-lès-Tours (20 heures).
Réserver en Touraine avec Entrée du Public ICI(1)
…et pour réserver ailleurs en France, c’est LÀ(1)
(1) Les suggestions de réservations données par Entrée du public ne sont que des informations destinées à aider nos lecteurs en les dirigeant vers des loueurs susceptibles de fournir les places correspondant à l’article publié.
D’autres possibilités existent, évidemment.
Entrée du public n’effectue aucune vente de billets par lui-même. Pour toute information concernant les places réservées (modifications, annulations…) vous devez vous retourner vers le loueur auprès duquel vous avez pris vos places.