Lacroix et la bannière
La Vie parisienne à l’Opéra de Tours

Dernière mise à jour le 23 décembre 2021

Une Vie Parisienne pour les fêtes de fin d’année, ce n’est pas nouveau. Mais quand on voit que Christian Lacroix a signé costumes, décors et mise en scène de cet étendard de l’opérette, on se dit que l’on va se faire plaisir en décembre à Tours.

Retour en terrain connu pour la fin de l’année lyrique. Qui n’a pas entendu La Vie parisienne à l’occasion des fêtes ? Le dernier spectacle de 2021 programmé par Laurent Campellone, le nouveau directeur de l’Opéra de Tours, (avant le Concert du Nouvel an) sera donc livré à Offenbach, avec une œuvre qu’il n’a pas été nécessaire de dénicher dans la poussière des étagères.

La Vie Parisienne vue par Christian Lacroix à l'Opéra de Tours (Photo Théâtre des Champs Élysées - Vincent Pontet)
La Vie Parisienne rhabillée par Christian Lacroix. (Photo Théâtre des Champs Élysées – Vincent Pontet)

C’est l’un des survivants du superbe programme initialement prévu rue de la Scellerie avant que l’épidémie à rallonge ne vienne décoller les affiches. Un programme où l’on trouvait aussi un beaucoup plus inattendu Voyage dans la lune dont il faut espérer qu’il fera partie d’un prochain lancement, sans raté celui-là.

Signé Lacroix

On sera donc parisien, on aura de l’or et l’on retrouvera Paris « encor’ » en ce mois de décembre 2021. Mais pas n’importe comment : les décors et les costumes seront signés Christian Lacroix. Pour faire bon poids, le couturier brandira la bannière fameuse de l’opérette et sera aussi metteur en scène. De quoi renouveler le genre… et associer tradition et modernité.

La Vie Parisienne vue par Christian Lacroix à l'Opéra de Tours (Photo Théâtre des Champs Élysées - Vincent Pontet)
La Vie Parisienne vue par Christian Lacroix à l’Opéra de Tours (Photo Théâtre des Champs Élysées – Vincent Pontet)

Ce n’est pas tout-à-fait étonnant si l’on sait que le Palazetto Bru Zane est derrière la production (comme derrière Le Voyage dans la lune, d’ailleurs). Bru Zane milite « en faveur de la (re)découverte et de la diffusion du patrimoine musical français du grand XIXe siècle » et a déjà travaillé avec la scène tourangelle pour Mam’zelle Nitouche. Cette Vie parisienne a été vue partout en Europe.

C’est Romain Dumas qui sera au pupitre, la distribution comportant notamment Jodie Devos (Gabrielle), que l’on a pu entendre lors du Festival de réouverture de l’Opéra de Tours en mai 2021, Éléonore Pancrazi (Métella), Rodolphe Briand (Gardefeu), Laurent Deleuil (Bobinet), etc. L’impayable Brésilien sera Damien Bigourdan (qui cumulera les emplois en Gontran, Frick et Le Cocher).

La version Lacroix lors de son passage à… Paris. (Vidéo Théâtre des Champs Élysées)

Finalement, à la lecture de l’affiche, on comprend qu’il n’y a pas besoin d’être Brésilien pour avoir de l’or dans les yeux… et les oreilles.

À l’Opéra de Tours, rue de la Scellerie, les vendredi 3 décembre (20 heures), dimanche 5 décembre (15 heures) et mardi 7 décembre (20 heures)

Il reste peut-être quelques places ICI (1)

 

(1) Les suggestions de réservations données par Entrée du public ne sont que des informations destinées à aider nos lecteurs en les dirigeant vers des points de vente susceptibles de fournir les places correspondant à l’article publié.
D’autres possibilités existent, évidemment.
Entrée du public n’effectue aucune vente de billets par lui-même. Pour toute information concernant les places réservées (modifications, annulations…) vous devez vous retourner vers le vendeur auprès duquel vous avez pris vos places.