Christian Rose, photographe de jazz
Musique pour les yeux au Petit Faucheux

C’est un immense photographe mais aussi un amoureux de la musique (des musiques, plutôt) que le Petit Faucheux expose du 8 avril au 25 mai 2019. Christian Rose joue en noir et blanc et c’est magique.

Photo Christian Rose DR
Photo Christian Rose (DR)

Dans son portfolio, on croise aussi bien David Bowie que Cab Calloway, Bob Marley que Fats Domino. Christian Rose a exploré toutes les scènes, y compris les classiques (Ivri Gitlis, Pierre Boulez, John Cage, Leonard Bernstein…) et la chanson (Serge Gainsbourg, Léo Ferré) et quelques compositeurs (Mikis Theodorakis, Karlheinz Stokhausen, Pierre Henry, Jean-Michel Jarre…).

Toujours des grands, toujours en noir et blanc, toujours en fusion avec le modèle. Peu de portraits posés, surtout des interventions en action, un regard sur l’homme et une oreille pour la musique.

Mais c’est surtout dans le jazz qu’on le retrouve. Ou plutôt dans le rythme, qu’il soit afro-américain ou brésilien, qu’il parle blues, rap ou reggae. Rock aussi, avec d’incroyables images de Kiss (qui se prête évidemment au jeu), des regards intimistes sur Led Zeppelin ou mythiques sur Jimi Hendrix.

Pour exposer au Petit Faucheux, lieu oblige, il fallait choisir évidemment des images de jazz. Pas difficile, quand on voit combien de concerts Christian Rose a pu couvrir… Gageons que le monsieur, Parisien né en 1946, photographe attitré de Jazz Magazine – mais pas seulement – n’a pas dû dormir beaucoup depuis qu’il est entré dans la carrière en 1965. Tant mieux pour nous.

Communiqué

CHRISTIAN ROSE « Des photos de jazz à voir et à écouter »

Christian Rose, né en 1946, est l’un des grands noms français de la photographie de jazz. Ses photos ont paru régulièrement, depuis cinquante ans, dans Jazz Magazine mais aussi dans l’International Herald Tribune ou Le Monde de la Musique, aussi bien que dans des revues spécialisées comme Guitare et Claviers.

On retrouvera dans cette exposition des thèmes chers au photographe mais aussi des photographies étonnantes (Ornette Coleman au violon,…), des situations originales (Joe McPhee jouant devant un groupe de micros-serpents,…) ainsi que des portraits de grands jazzmen dont Christian Rose est l’ami personnel.

En partenariat avec la galerie Le Pont des Arts

Exposition visibldu 8 avril au 25 mai 2019 dans le hall d’accueil du Petit Faucheux du mercredi au vendredi de 13 heures à 19 heures et les jours de concerts à partir de 13 heures.