Véro LP chante à Loches
Des histoires pas-à-pas

Quel rapport entre le camping à la ferme aveyronnais, la Bretagne et la musique latino-ibérique ? Véro LP, qui chante comme si elle était née dans les faubourgs de Buenos-Aires et qui sera à Loches le 6 décembre 2019. Moins exotique, certes, mais aussi moins loin.

Elle a commencé, gamine, en chantant pour les campeurs qui plantaient leur tente dans la ferme familiale. Pourquoi pas ? D’autres ont bien démarré au Club Méd’ et ne s’en sont pas mal sortis. Elle s’appelle Véro LP (les initiales de son patronyme officiel) et doit bien avoir quelques chromosomes originaires d’outre-Pyrénées ou de la Cordillère des Andes, même si sa biographie ne parle que d’une naissance en Aveyron.

Vero LP à Loches
Véro LP dans « El Paso », un son très… argentin. (Photo DR)

Latino un jour…

Cheveux courts à la Catherine Sauvage (pour ceux qui ont connu l’interprète vibrante de Léo Ferré) à laquelle elle ressemble un peu, longue robe rouge qui invite au tango, Véro LP a peut-être commencé jeune, cela ne l’a pas empêchée de faire ses classes. C’est à Rennes qu’elle prend d’abord des cours avec une choriste de l’opéra local avant de continuer chez Jacques Barathon, en Poitou-Charentes. On a beau avoir la vocation, il faut aussi avoir de bons maîtres.

Parallèlement, de groupes choraux à la solitude du micro, Véro LP chemine vers des récitals qui l’entraînent sur des chemins aussi divers que le jazz, la musique brésilienne ou les chants arabes.

Aujourd’hui, Véro possède un répertoire tout aussi éclectique que son parcours. Après être passée par la case comédie avec la Compagnie Théâtre du Pré Perché, elle navigue en solitaire mais avec supplément de bagages. On l’a entendue chanter la femme avec Tout feu, tout femme, interpréter Michel Jonasz, Brel, Nougaro et… Véro LP (dans son spectacle D’un jour à l’autre), mais pas une soirée où le latino ne glisse sa note entre deux portées.

…latino toujours

Pour le spectacle qu’elle donnera à Loches de 6 décembre, pas de souci, on affiche la couleur : El Paso, c’est, dit-elle, « le pas que franchit le poème vers la musique, la musique vers la danse, le pas qui relie l’Espagne à l’Amérique Latine ». C’est dire qu’elle chantera de ces airs déchirants à vous faire pleurer dans votre caïpirinha, de ces tangos à brûler les parquets quand elle n’associera pas les deux (comme pour Volver, le « tube » de Carlos Gardel, aveyronnais lui aussi).

Dans cette balade pas-à-pas, celle qui se revendique « raconteuse d’histoires chantées », entraîne habituellement Romain Noël, pianiste qui a fait ses classes à Jazz à Tours et récolté le prix Sacem du meilleur compositeur.

El Paso sera donc donné au bar-lounge Le Caravage de Loches, un endroit  où il ne devrait pas être trop difficile de se faire servir un cocktail en accord avec la musique…

Vendredi 6 décembre 2019 à 21 heures, Bar Lounge Le Caravage, 2, rue des Ponts à Loches (Indre & Loire)
Réservations au 02 47 91 62 07