Joue-là comme Personne !
L’Espace Malraux reçoit le grand Paul

Son dernier album – et donc le spectacle qu’il donnera à l’Espace Malraux de Joué-lès-Tours le 5 novembre 2019 – s’appelle Funambule (ou tentative de survie en milieu hostile). Ce qui revient à raconter la vie de Paul Personne sans pour autant donner le blues.

Paul Personne
Paul Personne sera en concert à l’Espace Malraux de Joué-lès-Tours le 5 novembre 2019. (Photo DR)

Le problème de Paul Personne, c’est qu’il est un trop bon guitariste. Un très grand, même, l’un des meilleurs, du niveau d’un Joe Bonamassa par exemple. Tout le monde le sait ou devrait le savoir. Tous les grands de la scène rock française l’ont su à un moment ou un autre.

Résultat : on a (beaucoup) vu Paul Personne dans la lumière des grands, de Johnny Hallyday à Jacques Higelin, d’Eddy Mitchell (Rio Grande, c’est lui) à Serge Gainsbourg (un album pour Vanessa Paradis), en passant par Louis Bertignac (là, c’est du close combat), Manu Dibango, Hubert-Félix Thiéfaine (encore récemment) ou, pour les plus anciens, le mythique Benoît Blue Boy.

L’ennui, c’est que lorsque l’on est dans la lumière des grands, on reste dans l’ombre. Paul Personne, qui avait choisi un pseudo prémonitoire, a toujours eu ses aficionados, la reconnaissance de ses pairs mais sûrement pas le succès grand public qu’il mérite. Cela dit, il n’est pas trop tard.

Le tempo des copains

Paul Personne en concert à Tours
Paul Personne, un vrai-faux blues un peu râpeux, mâtiné de rock pur. (Photo Yann Buisson)

En prime, Paul Personne n’a pas eu beaucoup de chance avec ses groupes (première époque) ni ses maisons de production. Lui qui avait enfin trouvé celle qui avait accepté de ne pas lui imposer des codes trop contraignants (dans les années quatre-vingt-dix, les producteurs avaient un côté adjudant-chef) l’a vu disparaître. Dommage, il venait de sortir un bel album intitulé… La Route de la chance.

N’empêche, cette année-là, il gagne Le Bus d’acier, l’oscar du rock hexagonal. On le voit sur beaucoup de scène tout de même. Évidemment, sur celles des stars, dont Johnny au Parc des Princes. Mais il a tout de même droit à sa soirée perso aux Francofolies en 93. Le monde n’est pas si injuste. En 90, il avait déjà été adoubé par la Fête de l’Huma, une référence.

Des albums, il en aura sorti un paquet. Des concerts, il en aura donné des tonnes, souvent avec des copains. Avec Jean-Louis Aubert et Richard Bohringer, on le retrouve sur Instantanés, un bien bel album. À Entrée du Public, on se rappelle l’avoir applaudi à l’Avoine Blues Festival, sur la même scène qu’un certain… Richard Bohringer. C’était bien, en ce temps-là.

Personne, mode d’emploi

Sa dernière production s’appelle Funambule (ou tentative de survie en milieu hostile). Un titre qui ressemble à une biographie. Un album que l’on affirme « chaud et électrique », bourré de riffs, teinté de blues (le style Personne, c’est un rock-bluesy bien particulier, pas un blues pur et dur comme sa voix qui grince un poil pourrait le laisser croire).

Il y aborde ses thèmes préférés, dont la générosité est le socle. Généreux aussi le guitariste. Sur son site, lui qui a toujours gratté de la Gibson (évidemment surtout des Les Paul…) donne ses tablatures et explique comment faire comme lui.

Si vous voulez vous y essayer, voilà le mode d’emploi : « Si vous souhaitez avoir le son de Paul Personne, deux ingrédients : une Les Paul en direct sur un ampli à lampe type Blues Deluxe, AC30 Vox ou Combo JTM45. Pour les effets, contentez-vous d’une simple pédale Wah-Wah et éventuellement d’une Tube-screamer Ibanez. Ensuite, à vous de jouer. »

Y’a p‘us qu’à…

Mardi 5 novembre 2019 à 20 heures, Espace Malraux de Joué-lès-Tours.

Réserver en Touraine avec Entrée du Public et FNAC Spectacles ICI

…et pour réserver ailleurs en France, c’est LÀ

1 commentaire sur “Joue-là comme Personne !
L’Espace Malraux reçoit le grand Paul”

  1. Ping : Espace Malraux de Joué-lès-Tours Une saison orange et citron | Entrée du public

Les commentaires sont fermés.