Univers de l’Habitat de Tours
Des maisons et quelques tuiles

C’est le petit frère du salon qui a lieu à l’automne. L’Univers de l’Habitat est plus intime mais veut rester pro. Mais encore faudrait-il qu’on sache ce que l’on va y trouver, à quelques semaines de l’ouverture.

Depuis plusieurs années, c’est un salon où les murs ont des oreilles, celles de cent trente professionnels (on en annonce plus de cent-cinquante mais on nous permettra d’attendre l’ouverture pour vérifier une telle progression…), réunis au Parc des Expositions pour l’Univers de l’Habitat. Les oreilles sont là pour écouter. Évidemment, en toute logique, des bouches, tout aussi compétentes, répondent aux questions dans tous les domaines qui touchent au logis, présent ou à venir.

Habituellement, les Compagnons du devoir sont de la partie. On ignore encore s’ils seront là en 2020. (Photo Benjamin Dubuis)

Pendant trois jours, du 7 au 9 février, on pourra donc théoriquement tout savoir sur la construction, l’achat, l’entretien ou l’amélioration de nos domiciles. L’occasion de se tranquilliser car, s’il est un domaine propice aux inquiétudes, c’est bien celui de l’habitat. « Mal choisir son interlocuteur, confirme un spécialiste, c’est s’embarquer dans une galère qui peut durer des années, avec souvent un divorce à la clef !  » Brrr, pas rassurant. Attention à ne pas frapper à n’importe quelle porte quand on veut devenir propriétaire. L’Univers de l’Habitat est là pour garantir un avenir serein et, accessoirement, un mariage longue durée…

En gros et en détail

Ceux qui ne possèdent pas encore leur « home sweet home » auront le choix entre des constructeurs de maisons individuelles, des architectes, des maîtres d’œuvre, des promoteurs. Des banques aideront à monter un budget, des agences proposeront l’achat parfait, des architectes dessineront des rêves et des maîtres d’œuvre expliqueront comment fonctionne un chantier.

Plus dans le détail, chauffagistes, constructeurs de vérandas, fournisseurs de spas ou de fenêtres présenteront les dernières technologies de leur secteur. Intéressant pour les futurs propriétaires mais aussi pour ceux qui possèdent déjà leur habitation et qui souhaitent l’améliorer. Les jardiniers auront aussi la possibilité de transformer leur paysage.

Habituellement, les Compagnons du Devoir font la démonstration de leurs talents durant le salon, occasion pour ado en quête d’avenir de découvrir sa vocation. Malheureusement, comme dit plus haut, le site du salon reste aussi vide qu’un chantier en période d’intempéries (à l’heure où nous écrivons, soit le 15 janvier 2020). Donc, pas possible de savoir si les compagnons seront au rendez-vous. La tuile.

Autre tuile, il semble que le Salon des véhicules d’occasion, qui cohabitait jusqu’à présent avec l’univers de l’Habitat, ne soit pas au programme 2020. Sa disparition est donc à craindre (1), dans le droit fil de la nouvelle gestion de Tours événements (la structure qui chapeaute Parc expo et Vinci) qui allège inéluctablement le planning des activités locales depuis sa mise en place… 

Une peau de chagrin qui ne réjouirait pas Balzac et qui risque de lasser les habitants, privés chaque année de diverses animations.

(1) Les amateurs pourront peut-être se consoler avec le Detailing Show annoncé pour le mois de mars. Mais c’est une toute autre histoire…

Du vendredi 7 au dimanche 9 février 2019 au Parc Expo de Tours, de 10 heures à 19 heures. L’accès et le parking sont gratuits.

Plus d’infos ici sur l’Univers de l’Habitat (si le site finit par se remplir…)