Mondial du fromage à Tours
L’heure du laitier au Parc Expo

Sûr que pour les amateurs, savoir que les meilleurs fromages du monde sont rassemblés sans pouvoir piquer du couteau, c’est frustrant. Coup de bol, si le Mondial du fromage de Tours reste une manifestation professionnelle (avec concours, internationaux évidemment), la possibilité de s’offrir une soirée gastronomique avec bonnes pâtes à volonté peut consoler. À table !

Mondial du Fromage de Tours - Photo Benjamin Dubuis
Le métier de fromager, un travail d’artiste… (Photo Benjamin Dubuis)

Vous pensez parler fromage et on vous répond mines d’ardoise. Vous cherchez une Belge et elle vous répond Europe. Les lauréats du Concours Mondial du Meilleur Fromager sont d’étranges personnages. Récompensés en 2013, pour le premier, et en 2013 et 2017, pour la seconde, Pascal Fauville, le wallon, et Nathalie Vanhaver, la flamande, sont unis par une passion… dévorante. Une passion qu’ils ont transmise au jury et dont ils parlent encore en frissonnant : « J’y ai mis toute mon énergie, j’ai stressé, j’ai failli abandonner mais c’était un mélange d’émotions que je n’ai jamais connu, le plus beau moment de ma vie », dit Pascal. « Il y avait une formidable motivation, répond Nathalie en écho. C’est autre chose que de vendre un morceau de fromage ! » On se croirait sur le podium des Jeux Olympiques.

Le monde sur un plateau

C’est vrai qu’il y a un peu de ça dans le concours. Créé par Tours événements avec l’expertise du Tourangeau Rodolphe Le Meunier, il est ouvert aux professionnels de tous les pays et se tient tous les deux ans. Prochaine étape, les 2, 3 et 4 juin 2019 (le public est admis dans la salle pour les concours mais pas dans les expositions professionnelles).

Mondial du Fromage de Tours - Photo Benjamin Dubuis
Le parfum, d’accord, mais la présentation compte aussi. (Photo Benjamin Dubuis)

Reconnu sur toute la planète fromage, adoubé par la presse, spécialisée ou pas, il a désormais ses lettres de noblesse. Les épreuves unissent classique (reconnaissance d’un produit à l’aveugle ou découpe, par exemple) et originalité : présentation orale d’un fromage, création d’un plateau avec des ingrédients achetés aux Halles de Tours, préparation artistique (une véritable sculpture) ou « mariage des goûts ». Lors de sa première visite, Nathalie Vanhaver avait réussi à unir la vanille et le fromage.

Le terme de « mondial » dans l’intitulé n’est pas usurpé. Les derniers palmarès l’ont démontré (on y a trouvé une japonaise en tête) et la liste des concurrents 2019 confirme :

  • Andrew Moulton (Canada)
  • Aurore Ghigo (Nouvelle-Zélande)
  • Cesar Olivares (Mexique)
  • Eunju Kim (Corée)
  • Evert Schönage (Pays-Bas)
  • Hiroko Suzuki (Japon)
  • Jordan Edwards (États-Unis)
  • Natalie Matos (République Dominicaine)
  • Nick Bayne (Grande Bretagne)
  • Rory Stamp (États-Unis)
  • Tomoko Kasseki (Japon)
  • Virginie Dubois-Dhorne (France)

Une seule Française ? Disons que l’honneur est sauf.

Mondial du Fromage de Tours - Photo Benjamin Dubuis
Pas mal de monde autour de la table… C’est la Soirée dégustation du Mondial du fromage de Tours (Photo Benjamin Dubuis)

Donc, le public pourra assister aux travaux des concurrents. Mais sa satisfaction gustative devra attendre le 3 juin. Initiée lors de la précédente édition, la « Soirée dégustation » est un étonnant événement. Sur d’immenses tables (150 mètres de nappes…), trois tonnes de fromages, encore une fois venus de toute la planète et notamment des ateliers des concurrents, sont exposés avec élégance, assiettes et couteaux. C’est la seule animation du mondial qui exige un droit d’entrée, ce qui va de soi. Mais on ne regrette pas d’avoir payé son écot. Le casse-croûte remplace avantageusement un ou deux repas, le temps de digérer…

Cela ne surprendra personne si la dégustation est accompagnée de quelques liquides d’origine locale et vineuse. Rien à voir néanmoins avec l’exposition de près de quatre-cents pots à lait. Comme dirait Perette, « cette expo, c’est pas du bidon… »

Les concours, les expositions et la soirée auront lieu cette année pour la première fois au Parc Expo de Tours.

Soirée dégustation : lundi 3 juin à 19h30

Concours et exposition professionnelle : du dimanche 2 au mardi 4 juin

Réservez votre plateau ICI