Le Bateau Ivre
toutes voiles dedans

Dernière mise à jour le 12 octobre 2021

C’est reparti, enfin. Le Bateau Ivre, noble esquif tourangeau comme chacun sait, fend de nouveau l’écume des jours (et des nuits). Et ça dépote !

Comme on disait dans les cours de récré il y a quelques lustres, il est allé de Caraïbes en syllabes. Le Bateau Ivre, salle de spectacle aussi peu conventionnelle qu’historique, nichée dans un ancien cinéma tourangeau d’époque chocolats glacés et ouvreuses, remise à flot (après la mythique Gisèle Vallée) par une bande de dingues sympathiques et obstinés, avait reniflé les embruns le 8 octobre 2020. Un chouette redémarrage, capable de chatouiller la nostalgie des anciens et la curiosité de leurs enfants (et petits-enfants).

Bateau Ivre Tours
C’était bien l’ouverture… (Photo Ohé du bateau)

Pas de bol. À peine parti, c’était retour à la cale départ. Après avoir échappé à Charybde, un gouffre de paperasserie et de gravats, l’étrave du Bateau Ivre heurtait une Scylla microscopique, une bestiole nommée Covid, et devait refermer ses écoutilles.

Scylla n’a pas encore fini de bouffer les Ulysse contemporains, mais à coup de seringues (les piques d’Ulysse étaient moins efficaces, apparemment), la bête recule et le bateau a repris son long cours sur une mer un poil plus tranquille.

Comme chez soi

Foin des évocations hellénistiques, retour au XXIe siècle. Le Bateau Ivre affiche une activité fébrile et multiforme. Pas beaucoup de dates sans spectacle ou animation, tellement qu’il serait vain de les lister ici (d’autant plus que les animateurs du lieu ont fait les choses bien mieux que nous sur leur site).

« Les marathoniens sont des animaux étranges qui se nourrissent de nouilles et sentent la pommade camphrée. » C’est le Barroco Théâtre, et ce sera le 29 octobre 2021 au Bateau Ivre. (Photo Barroco Théâtre)

Depuis le 1er octobre 2021, la salle reçoit artistes locaux (ou pas), journées dansantes (ou pas), rock (ou jazz), chansons anciennes (ou pas), etc. On peut danser, chanter, se lancer (dans une jam session, dans une scène ouverte poétique, musicale, humoristique…), découvrir. Ça fait du bien à tout le monde, des deux côtés de la rampe.

Bref, un lieu ouvert, ce qui est l’esprit d’origine, un endroit convivial, ce qui va de soi, un emplacement généreux (on participe souvent « librement »), ce qui est rare.

Tiens bien le bar, matelot (Photo Ohé du bateau)

Comme chacun sait, il y a un bar, ce qui ajoute à la convivialité. La salle, qui n’a rien à envier à d’autres, plus « professionnelles », peut être louée mais peut aussi accueillir gratos les artistes qui cherchent la lumière des sunlights.

Le Bateau Ivre, c’est un peu le rafiot des copains que chantait Brassens, un endroit qui démontre que l’on peut aimer son petit chez soi tout en appréciant d’aller partager un grand « chez les autres ».

Le programme du Bateau Ivre, c’est par là (1)

(1) Les suggestions de réservations données par Entrée du public ne sont que des informations destinées à aider nos lecteurs en les dirigeant vers des points de vente susceptibles de fournir les places correspondant à l’article publié.
D’autres possibilités existent, évidemment.
Entrée du public n’effectue aucune vente de billets par lui-même. Pour toute information concernant les places réservées (modifications, annulations…) vous devez vous retourner vers le vendeur auprès duquel vous avez pris vos places.