Parlez-moi d’amour,
Monsieur Michalik

Dernière mise à jour le 14 janvier 2022

Un couple, un enfant, une rupture, une disparition, c’est un thème usé. Oui, mais cette fois, c’est signé Alexis Michalik, ça s’appelle Une Histoire d’amour et ce sera à l’Espace Malraux de Joué-lès-Tours le mardi 1er mars 2022.

Il faut toujours se méfier des résumés. Dire que Une histoire d’amour est celle de deux femmes qui s’aiment, qui veulent un enfant et dont l’une disparaît en abandonnant l’autre quand elle est enceinte, c’est fichtrement répulsif. On sent le mélo lacrymal, assaisonné à la mode « woke », celle qui impose une réhabilitation lourdement affichée de la communauté homosexuelle ou qui s’offre des comédiens de couleur comme autant d’indulgences, quitte à leur faire jouer le rôle de la reine d’Angleterre, ce qui n’est pas forcément leur rendre service. Comme dit Le Figaro : « Il y a dans ce propos de faux airs de sitcom. » Oui, mais, dit aussi Le Figaro.

Une histoire d'amour d'Alexis Michalik à Joué-lès-Tours (Photo François Fonty)
Alexis Michalik, comédien et metteur en scène de son « Histoire d’amour », c’était à Paris, pour la création à la Scala, mais pas en tournée. (Photo François Fonty)

Donc, on ne résumera pas Une histoire d’amour, pour ne pas risquer de devoir rentrer dans le détail pour mieux convaincre (il y a aussi une petite fille, un cancer, un romancier délabré, une chanson d’Aznavour, brrr…), ce qui conduirait, comme l’ont fait certains de nos confrères (on ne vous donnera pas le lien, et toc !) à désamorcer tous les coups de théâtre ciselés par l’auteur.

Et un Molière, un…

Non, on vous laissera avoir confiance en lui. Parce qu’il s’appelle Alexis Michalik et que, même s’il est devenu la coqueluche du Tout-Paris théâtral, il nous a tout de même pondu, sur scène et au cinéma, un très chouette Cyrano, qu’il est venu déjà à l’Espace Malraux de Joué-lès-Tours avec Intra Muros et qu’il a sur ses étagères une collection de Molière, dont un pour Une histoire d’amour, justement, qui doit drôlement poser des problèmes pour faire le ménage.

Une histoire d'amour d'Alexis Michalik à Joué-lès-Tours (Photo François Fonty)
Un mélo qui n’en est pas – tout-à-fait – un, mais une histoire d’amour, une vraie. (Photo François Fonty)

Michalik, donc, roi du dialogue et du rythme, amateur de sentiments à tiroirs, enfant prodige de la scène, laquelle, n’en déplaise aux épileptiques de l’applaudissement, en manque sérieusement. Michalik comédien, aussi (pas en tournée, cependant), qui a écrit cette pièce pour retrouver ses marques sur les planches, perdues à force de tapis rouge.

Quand le rire sèche les larmes

Habitué des constructions complexes, Alexis Michalik propose, cette fois, une trame simple. Il raconte une vie, presque banale, on l’a dit, en présentant des personnages dont la caractéristique première est de permettre une identification immédiate : « Cette « histoire d’amour » reflète à la fois la simplicité de son titre et la complexité d’une vie. Simplicité dans sa langue qui, loin des effets de manches, se rapproche de celle du quotidien. Simplicité encore dans ses personnages qui nous ressemblent, trait pour trait. » (Les Échos)

Mais, avec Michalik, qui met aussi en scène, simplicité ne veut pas dire facilité : «  Alexis Michalik est diaboliquement habile. En deux scènes et deux changements de décor, toujours accélérés, il a le chic pour trousser une histoire dans l’air du temps, ou qui sait plaire aux modes du temps. Il dirige ses acteurs avec une sensibilité exacerbée et toujours avec complicité. (Télérama)

C’est donc sans crainte de ronronner derrière son masque que l’on viendra voir Une histoire d’amour. Sans crainte de le mouiller aussi puisque la pièce est «  un spectacle joliment mélancolique, où l’humour vient toujours avantageusement chasser les larmes » (Télérama) et où le talent de l’auteur/metteur en scène provoque l’enthousiasme : « Excitées par sa plume phobique de l’ennui, les répliques fusent, tandis que sa mise en scène, en mouvement perpétuel, ne ménage aucun temps mort. » (Les Échos) On oubliait : on chante et on danse aussi dans Une histoire d’amour.

À Paris, les ovations se faisaient debout. Il y a de bonnes chances pour qu’il en aille de même à l’Espace Malraux.

À l’Espace Malraux de Joué-lès-Tours (Indre &  Loire) le mardi 1er mars 2022 à 20h30.

Réserver à Joué-lès-Tours ICI (1)

Pour réserver ailleurs, c’est LÀ (1)

(1) Les suggestions de réservations données par Entrée du public ne sont que des informations destinées à aider nos lecteurs en les dirigeant vers des points de vente susceptibles de fournir les places correspondant à l’article publié.
D’autres possibilités existent, évidemment.
Entrée du public n’effectue aucune vente de billets par lui-même. Pour toute information concernant les places réservées (modifications, annulations…) vous devez vous retourner vers le vendeur auprès duquel vous avez pris vos places.