En mars, le Temps machine
a le goût de métal

Un groupe français au nom prédestiné, un duo de demoiselles hollandaises, le mois de mars commence très métal au temps Machine.

Mars Red Sky mélange son rock metal à un brin de psychédélisme. Plus soft que les hollandaises de Flowers, paradoxalement plus « pures et dures ». Mais l’ensemble promet une belle soirée au Temps Machine.

Communiqué(s)

Mars Red Sky

Rock métal au Temps Machine
Mars Red Sky, du métal mâtiné de psychédélisme. (Photo DR)

Plus qu’une empreinte hautement identifiable, Mars Red Sky c’est aussi un univers singulier. Le trio captive les foules depuis bientôt une décennie. Sur album, comme sur scène, leur heavy psychédélique puissant et planant est une véritable invitation au voyage. Les bordelais sont aujourd’hui devenus incontournables et se produisent sur les plus grandes scènes rock et metal. Sur ce nouveau tour, à travers les routes de France et d’Europe, le trio présentera son 4e album The Task Eternal, sorti en septembre chez Listenable Records.

Flowers

Rock métal au Temps Machine
Flowers, un rock hollandais en metal dur. (Photo DR)

Formé aux Pays-Bas en 2015 par la chanteuse/guitariste Roos Pollmann et la batteuse Judith van Oostrum, Flowers n’a rien d’un groupe à l’eau de rose, contrairement à ce que pourrait laisser croire son nom.

Après avoir sorti un EP autoproduit en 2018, le duo n’a pas traîné à travailler sur son premier album : Doom City. Ce sept titres, oscillant entre doom et stoner, est sorti ce 20 septembre 2019 chez Luik Records. Consacré à un lieu industriel isolé et en décomposition, métaphore des systèmes qu’il serait préférable de laisser tomber, cet albumconcept dénonce le patriarcat et son système de genre binaire qui doit, selon ses créatrices, périr pour laisser place à une nouvelle et meilleure manière de vivre.

Vous l’aurez compris, avec Doom City, son album-concept, ce duo hollandais 100 % féminin aura réussi à nous faire voyager dans son univers à la fois sombre et plein d’espoir, à travers des morceaux, certes pas à la portée de toutes les oreilles, mais qui, pour beaucoup, ont fait mouche dès la première écoute.

Le Temps machine à Joué-lès-Tours, jeudi 5 mars à 20h30 (ouverture des portes à 19h30)
Réservez ICI