Dire Straits Experience
Il n’est pas interdit de copier

Dernière mise à jour le 21 septembre 2021

 

C’est une bande de clones, mais l’esprit est là. Les Dire Straits ressuscitent, avec un “vrai ancien” dans la bande. Histoire de rendre l’expérience plus crédible aux yeux – et aux oreilles – des puristes.

La mode est au clonage des groupes mythiques, dès lors qu’ils ont implosé ou que leurs membres ont eu la mauvaise idée de disparaître. On a vu ça avec Abba, Best of Floyd (deux spectacles vus à Tours) et d’autres.

Cette fois, c’est Dire Straits, pourtant officiellement disparu dans les limbes en 1993, qui remonte sur scène. Une copie que l’on dit presque conforme, et à laquelle la présence d’un ancien du groupe originel, Chris White, apporte le chromosome manquant. Enfin, presque. Parce que Chris White, comme beaucoup d’autres, n’a fait que passer dans la bande et n’a jamais vraiment été adoubé par ses fondateurs (il est entré dans le groupe en 1985, huit ans après sa création).

Apparemment, ça marche. Les concerts parisiens sont (presque) complets à l’heure où nous écrivons. Et comme 2018 verra Dire Straits entrer au Rock and Roll Hall of Fame, il y a une certaine logique, au moins commerciale, dans l’aventure.

Formation à géométrie variable

Donc, Chris White sera en vedette de Dire Straits Expérience, saxos en bandoulière. Il sera accompagné de messieurs au CV assez sérieux dont on peut trouver la longue liste sur leur site officiel. Une liste si longue que l’on peut imaginer que les membres du groupe changent selon les concerts. Conséquence, pas question de savoir qui viendra en Touraine…

Pour mémoire, les Dire Straits sont un groupe anglais qui tire son nom de ses débuts, plutôt difficiles. Le passage d’un de leur titre (Sultans of swing) sur une radio les fera décoller… sauf en Grande-Bretagne. Ça viendra plus tard puisque le groupe a vendu 120 millions d’albums, à une époque où le piratage n’existait pas. Pas mal.

Considéré comme un groupe rock « à l’ancienne », Dire Straits ne néglige pas quelques dérives planantes. On trouve aussi dans sa musique les traces de la country qui a inspiré ses débuts. Et toujours des hommages, notamment à Eric Clapton qui joua avec eux pour l’anniversaire de Nelson Mandela.

Vendredi 7 octobre 2022 au Palais des Congrès Vinci

Réserver à Tours ICI

Réserver partout en France avec FNAC Spectacles

Vous voulez les disques de Dire Straits ? Un p’tit clic et c’est tout bon !