Concerts d’automne à Tours
Les échappés du baroque

Dernière mise à jour le 2 novembre 2021

Les Concerts d’Automne, festival tourangeau né en 2016, a été porté sur les fonts baptismaux par une bande de joyeux baroqueux. Pour l’édition 2021, la programmation fait quelques entorses à la tradition en mariant la viole de gambe au bandonéon tout en recevant Monteverdi et Rachmaninov, mais invite toujours du bien beau monde, comme on le verra plus loin.

Ils se disent – et sont – « amoureux du baroques ». C’est la basse continue qui les a réunis (avec le sourire, si l’on en juge par leur portrait en ligne sur leur site) et qui les a conduits à sortir les violons à la fin de l’été 2016, sans les sanglots longs qui vont avec.

Cinq ans et des codas plus tard, ils ont toujours le sourire, d’autant plus que les Concerts d’Automne sont devenus une des références musicales de la Touraine et au-delà. La preuve en est que leur marraine s’appelle Natalie Dessay, que France-Musique les soutient, et que le public est au rendez-vous, ce qui veut dire qu’il ne faut pas traîner pour réserver sa place.

Le premier tango à l’opéra

Gabetta Consort : Andrés Gabetta, direction et violon, Mario Stefano Pietrodarchi, bandonéon (Photo DR)

Le premier concert surprendra sans doute les habitués. On y chantera (dansera ?) le tango de M. Piazzolla, dans un opéra inattendu, Maria de Buenos Aires, avec Ana Karina Rossi dans le rôle-titre. Le violoniste Andrés Gabetta sera à ses côtés. On l’a déjà entendu dans une version revue et corrigée des Quatre saisons (devenues huit) de Vivaldi.

Collegium 1704 - Concertgebouw Brugge

Le deuxième concert franchira un poil la frontière chronologique pour aller se promener chez le sieur Mozart, son Requiem étant une pièce de référence, doublée du mystère bien connu de son commanditaire aux allures sinistres, au moins au cinéma. Que l’on se rassure : l’orchestre de soixante musiciens qui l’interprétera est un as du baroque, l’ensemble tchèque Collegium 1704.

Les inconnus dans la saison

Concerts d'Automne à Tours
L’Ensemble Jacques Moderne

Ne soyons pas hypocrites, tout le monde ne connaît pas Étienne Moulinié, André Campra et Jean Gilles. Raison de plus pour aller faire leur connaissance lors du troisième concert. L’Ensemble Jacques Moderne, fera les présentations. C’est Joël Suhubiette qui conduira la musique de ces trois compositeurs venus du sud de la France pour réussir à Paris, côté cour.

La Renaissance s’agitait encore que le baroque s’installait déjà et L’Orfeo de Monterverdi en est une éblouissante démonstration. Un gros morceau pour le quatrième concert, servi par l’Ensemble I gemelli.

Bon, on ne vous fera pas croire que la tête d’affiche du cinquième concert, Sergueï Rachmaninov, est un représentant pur jus du baroque. Mais ses Vêpres (plus exactement Vigiles nocturnes), qui n’ont pas plu à M. Lénine et ses camarades, sortent directement de la liturgie orthodoxe. Grandiose, d’autant plus que le spectacle est soigneusement mis en scène et en lumières. Et de cinq (concerts).

Consonance
L’Ensemble Consonance (Photo Remi Angeli)

Le baroque, il l’a fréquenté à ses débuts mais M. Haydn avait d’autres ambitions et talents, comme on le sait. Voici donc le père Joseph dans toute sa gloire avec sa Abendlied (chanson du soir, peut-être celui de sa vie). Des trios et des quatuors chantés, que l’ensemble Consonance agrémente d’un texte évoquant le compositeur et qui sera dit par Didier Girauldon.

Ce sera le dernier des Concerts d’automne 2021 mais il ne faut pas oublier que le festival organise également des Apartés pour de jeunes artistes et que ses fondateurs sont à l’origine de « Tutti, un vaste programme d’accès à la musique classique qui s’adresse à des publics éloignés de l’offre culturelle. ». Une belle initiative, qui se déroule au fil de l’année, et que l’on retrouve auprès d’enfants autistes ou encore dans les prisons, entre autres choix, certes… baroques, mais admirables.

Pour en savoir plus sur le programme, sur Tutti et sur la manière d’assister aux concerts, il suffit d’aller sur le site des Concerts d’automne en cliquant ci-dessous.

Du 8 au 17 octobre, en divers lieux de Tours (Grand Théâtre, Centre de congrès Vinci, Église Saint->Julien)

Le site des Concerts d’automne est ICI