Super Flux, épisode neuf :
un festival nécessaire

Dernière mise à jour le 24 juin 2022

Communiqué

Super Flux est un festival imaginé par Le Petit faucheux et Le Temps Machine. Depuis 2014, c’est un laboratoire où chacun propose ses programmations, guidé par cette envie commune et farouche de défendre et proposer ici et ailleurs la création et l’expérimentation.

Mouvant, pluriel, foisonnant, itinérant, ludique et innovant, ce festival invite des musiques inqualifiables et inclassables, avant tout surprenantes, électrisantes et passionnantes.

La 9e édition se tiendra du 1er au 3 avril 2022 sur les villes de Tours et La Riche.

Cette année encore, nous avons à cœur de nous installer dans des lieux qui ne sont pas les nôtres, et qui apporteront une saveur particulière à chacun des concerts. Le Château du Plessis, le CCCOD, le Temple Protestant, l’Arcades institute, le Bateau Ivre et le Prieuré Saint Cosme ont répondu présents pour vivre de nouvelles expériences musicales !

Pour cette 9e édition, nous avons souhaité mettre en avant les croisements chers au festival jusque dans son visuel, composé par Séverine Charrier, à partir d’une photo de la pièce The textility of making de Julien Boudart & Anaïs Rousset.

Étranges, différentes, ludiques, décalées, toujours passionnantes et à l’intérêt sans cesse renouvelé, nos propositions guideront le public vers des espaces sonores et musicaux inédits.

Objets amplifiés et manipulés, cordes acérées et guitares rugissantes sont au programme d’un festival que nous voulons comme un laboratoire de curiosité. Le public, immergé, pourra laisser libre cours à son imagination au sein d’un parcours ponctué d’expériences physiques, sensorielles et émotionnelles qui ne les laissera pas indifférents.

Festival Super Flux
Gaspar Claus, je ne suis pas violoncelle que vous croyiez… (Photo DR)

Nous ouvrirons le vendredi 1er avril par une création mêlant clarinette, tablas et musique électronique, Praxis Laps, dont les musiciens seront en résidence la semaine précédente au Petit faucheux.

La soirée se poursuivra avec Gaspar Claus, dont le premier album, Tancade, explore les infinies possibilités du violoncelle.

Festival Super Flux
Cent fois, sur le métier… Mais jamais comme Julien Boudart & Anaïs Rousset (©SébastienBozon)

Pour enchanter les plus jeunes, nous comptons sur L’ombre de la main de la Compagnie 1 0 1 (spectacle à partir de 18 mois) qui donnera deux séances le samedi au Château du Plessis, avant que nous partions en balade sonore dans différents lieux de la ville de Tours avec The Textility of making de Julien Boudart & Anaïs Rousset (musique modulaire et métier à tisser), le solo « Borguefül » de Mélanie Loisel (contrebasse et chants en patois) et Tomoko Sauvage (musique électro acoustique avec waterbowls).

La soirée se poursuivra au Bateau Ivre, avec une ode au ukulélé des tourangeaux Richardeau / Coulon suivie par les franc-tireurs de la scène noise française, Sister Iodine.

Festival Super Flux à Tours
Ici, l’ombre. (Photo DR)

Enfin le dimanche, dans le cadre somptueux du Prieuré Saint-Cosme, nous accueillons le quartet électro-acoustique Hyperborée, ainsi qu’une légende de la musique expérimentale : Pierre Bastien, qui présentera Ombres de machines.

Durant trois jours, la curiosité sera titillée, les certitudes bousculées, les découvertes assurées !

Le programme complet est sur http://super-flux.com…

…et en résumé ici :

VENDREDI 01/04
Au Château du Plessis | 20h
__________________________
SAMEDI 02/04
 
au Château du Plessis | 9h30 & 11h
 
au CCC-OD | 13h30
 
au Temple Protestant de Tours | 15h
 
à l’Arcades Institute | 16h30
au Bateau Ivre | 20h
 

__________________________

DIMANCHE 03/04
au Prieuré Saint-Cosme | 15h30