Un Renart et quelques Corneille
au Petit Faucheux

Rencontre inattendue entre des aventures médiévales et le jazz contemporain. Fidel Fourneyron invite sur scène Le Roman de Renart, le jazz, quelques complices musiciens et seize élèves du collège Corneille. Ce sera au Petit Faucheux de Tours, le 11 mars 2020.

Fidel Fourneyron (photo Simon Lambert)
Fidel Fourneyron a quitté Cuba pour plonger dans le Moyen-Âge avec Renart. (photo Simon Lambert)

Le Roman de Renart, c’est l’histoire du rusé Goupil (pas très honnête, reconnaissons-le), de sa tête de turc, le loup Ysengrin, et de beaucoup d’autres, comme le coq Chanteclair. Une histoire qui part dans tous les sens mais a un seul but : se moquer de la société du moment, des nobles, des bourgeois, et des gens d’église, au passage. Une satire féodale qui devait nécessiter un certain courage pour être publiée si l’on ne voulait pas se retrouver au gibet, mais qui a connu une immense postérité. Entre Maurice Genevoix qui l’a réécrite et Walt Disney qui s’en est inspiré pour son Robin des Bois (prévu pour être calqué sur Le Roman de Renart, l’idée fut abandonnée car le rouquin était vraiment trop immoral aux yeux du studio et de la société puritaine américaine), on a tous boulotté du Renart un jour ou l’autre, parfois sans le savoir.

N’empêche, le voleur d’anguilles (pour ceux qui s’en souviennent) est toujours un symbole, et sans doute serait-il facile de remplacer le roi médiéval par quelque chef d’état contemporain et ses vassaux par des patrons du CAC 40. Pourquoi pas ?

Entre Cuba et West Side Story

Ce n’est sans doute pas ce que fera Fidel Fourneyron le 11 mars 2020 (et le lendemain matin pour une séance scolaire). Résident du Petit Faucheux de Tours, le tromboniste a mis en musique l’aventure de Goupil. Sur scène, il sera accompagné de plusieurs complices jazzmen mais aussi de seize jeunes chanteurs venus du Lycée Corneille de Tours.

On comprend que tout le monde y trouvera son compte. Les amateurs de jazz parce que Fidel Fourneyron est l’un des meilleurs interprètes et compositeurs français actuels (on a pu l’entendre à Marciac et au sein de l’Orchestre national de jazz), et les enfants parce que Renart, c’est toujours sympa, surtout quand d’autres jeunes sont sur scène pour lui donner vie.

Le Roman de Renart
Goupil est allé chercher ses complices dans les lycées, dont le Lycée Corneille de Tours. (Photo DR)

Fidel Fourneyron, formé notamment au conservatoire de Paris, s’ébat dans une gamme large : « Sa palette va du swing des années 1920 […] aux musiques contemporaines  » dit sa bio. C’est ce qui explique qu’il soit allé explorer les rythmes cubains dernièrement (¿ Que Vola ?) après avoir réécrit West Side Story il y a quelque temps. Accessoirement, il dirige et alimente en musiques une fanfare de cinquante musiciens amateurs au Carreau du Temple.

De son Roman de Renart, Fidel Fourneyron dit : « Un opéra ? Une pièce de théâtre ? Une création lyrique, musicale et théâtrale unique, scénographiée par Jean-Pierre Larroche ! » Il faut ajouter que la chanteuse lyrique Dalila Khatyr, avec laquelle il a déjà visité des régions inexplorées du jazz, sera de la partie.

Le Roman de Renart avec Dalila Khatyr.
La chanteuse Dalila Khatyr a suivi Fidel Fourneyron dans l’aventure de Renart. (Photo DR)

Le spectacle a été travaillé à Tours mais aussi à Bordeaux, Gradignan, Grenoble et Rochefort, avec, à chaque fois, des chœurs recrutés sur place. Ce qui fera du monde sur scène  : « D’une profondeur nouvelle et d’un imaginaire fantasque, ce conte musical s’accompagne d’un instrumentarium d’improvisateurs et multi-instrumentistes : clavecin, clarinette, violoncelle, guitares, contrebasse, synthétiseurs, trombone, marimba et percussions » annonce Fidel Fourneyron. Une idée très rusée, évidemment.

Au Petit Faucheux de Tours, le mercredi 11 mars 2020 à 20 heures. Séance scolaire le lendemain à 10 heures.
Pour en savoir plus et réserver à Tours, c’est ICI
Les autres représentations (cliquez sur le nom du lieu pour en savoir plus) :
3 avril : La Coupe d’Or (Rochefort)
4 et 5 avril : Théâtre des 4 saisons (Gradignan)
8 et 9 avril : Festival Les Détours de Babel – l’Hexagone (Meylan)