Manu Payet à Joué-lès-Tours
Les vérités toutes nues

Manu Payet joue sur les souvenir des anciens en posant à poil sur un fauteuil dit « Emmanuelle », du nom d’un film érotique de 1974 qui fit le bonheur des amateurs de nudité et des marchands de meubles en rotin. Il masculinise juste le prénom pour en faire le nom de son spectacle, en deuxième lecture.

Manu Payet, le regard d’un gamin devant un arbre de Noël. (Photo DR)

Manu Payet, c’est le mec sympa dans toute l’acception du terme. Celui que l’on supporte de voir se faire interviewer pour la centième fois parce qu’il aura toujours ce regard de gamin devant un arbre de Noël, ce sourire désarmant, comme on dit, et une volonté touchante d’être sincère. Le tout enveloppé dans une espèce de modestie qui fait oublier qu’il est non seulement humoriste, mais aussi acteur, et un pas mauvais du tout.

Cerise sur son gâteau, il a été le présentateur de la Cérémonie des Césars en 2018, une sorte de « reconnaissance de la profession », selon la formule consacrée (surtout ce soir-là).

Du mou dans la bande

Parce qu’il s’appelle Emmanuel de son vrai prénom (« Emmanuel Payet, dit Manu Payet, né le 22 décembre 1975 à Saint-Denis à l’île de La Réunion, est un humoriste, acteur, réalisateur, scénariste et animateur de radio et de télévision français », rappelle Wikipédia), Manu a choisi de poser nu dans un fauteuil qu’une génération d’amateurs de films chauds à pseudo-consonance intellectuelle a porté au top du box-office en 1974 (et plus tard).

Peu probable qu’il l’ait vu à l’époque. D’abord parce qu’il est né en 1975, ce qui est une bonne excuse, ensuite parce que lorsqu’il a eu l’âge de fantasmer, Internet était né et les cassettes VHS d’Emmanuelle devaient avoir du mou dans la bande (magnétique).

Donc, c’est un clin d’œil que seuls les parents (et grands parents) de son public habituel pourront comprendre et, en fait, tout le monde s’en fout : Manu a choisi le prénom parce que c’est le sien et que copier l’affiche film était rigolo. Point barre.

Manu fait du Lego

Sur scène, Manu Payet alias Emmanuel continue à être gentil. Ses sketches décryptent la vie de tous les jours avec la patience d’un amateur de Lego. Il reconstruit des situations que l’on a tous connues, ou presque. Et c’est marrant de revivre le jour où l’on s’est engueulé avec sa moitié sans se rappeler pourquoi tout en sachant seulement le lendemain que l’on doit faire la gueule. Ou encore ce truc pour garder une copine qui veut le quitter : démarrer une série télé géniale avec plein d’épisodes. Au moins elle restera jusqu’à la fin… Des vérités toutes nues, en somme.

C’est drôle, c’est intelligent, ça fait mouche et c’est un humour dont on n’aura pas honte de parler lors d’un repas entre potes. Ce n’est pas toujours le cas. Merci, Manu (lui, pas l’autre…).

Jeudi 12 décembre 2019 à 20 heures à l’Espace Malraux de Joué-lès-Tours.

Réserver à l’Espace Malraux de Joué-lès-Tours avec Entrée du Public et FNAC Spectacles

Réserver partout en France ICI