Hoshi à l’Escale
Une étoile pas filante

Son pseudo signifie “étoile” en japonais. Mais aussi “auberge” ou encore “points noirs sur un jeu de go”, ce qui n’a rien à voir avec la chanson ni avec son histoire. Hoshi l’étoile filera sur L’Escale de Saint-Cyr-sur-Loire le 29 mars 2019.

Photo Yann Orhan

Dans le genre brouillage de pistes, elle s’y connaît Mathilde. D’abord en choisissant un pseudo japonais, parce qu’elle a fait le vœu d’être chanteuse devant une étoile (Hoshi, en japonais) filante. À quatorze ans, on a des rêves grands comme la Voie Lactée. Elle en a vingt-deux aujourd’hui.

Mais Hoshi – qui, du coup, joue le style nippon, même si elle est originaire de Saint-Quentin-en-Yvelines, un peu moins exotique – a aussi un caractère trempé comme un sabre de samouraï. Elle débute devant sa classe, écrit ses textes et se produit sur YouTube après avoir écumé l’esplanade de la gare de Saint-Quentin-en-Yvelines ! Succès et repérage par un producteur de The Voice. Elle n’ira pas parce qu’on veut qu’elle chante Le Petit Bal Perdu de Bourvil. Pas de son goût. Pourtant une belle chanson, que Juliette Greco a magnifiée et que Sanseverino a reprise. Eelle, c’est plutôt Brel : « Le premier titre de Brel que je me rappelle avoir écouté, c’est Mathilde. Il faut dire que Mathilde, c’est mon prénom, et ma mère m’avait dit que la chanson parlait de moi ! Du haut de mes cinq ans, je l’ai crue. » (Télérama)

Comment elle a fait ?

Oui, Hoshi aime mieux Brel et Gainsbourg, voire Pattie Smith ou Noir Désir que Bourvil. Elle fait un passage par Rising Star, ce qui lui convient, puis s’attaque à ses propres textes et sort Comment je vais faire. Bien joué (et bien chanté), avec deux millions de vues sur YouTube.

Suivra un album en mai 2017 et un succès continu. Hoshi pose sa voix originale (un peu rauque, d’aucuns disent éraillée), pas toujours juste mais attachante, sur des textes qui, c’est vrai, volent, souvent, au-dessus de la moyenne. Côté musique, ça se cherche. On va de la ballade à un rythme de rock soft en passant par le folk ou le latino.

Un personnage, une personnalité. À suivre dans une galaxie où les trous noirs sont plus fréquents que les étoiles.

Vendredi 29 mars 2019 à l’Escale

Réservations à l’Escale en cliquant ICI (s’il reste encore des places…)

…et partout ailleurs en cliquant LÀ

Vous voulez le CD pour vous préparer au concert ? Il suffit d’y croire ICI.