Anne Roumanoff
va bien mieux

Dernière mise à jour le 25 juillet 2021

Elle devait être au Vinci il y a… quelques années, elle n’y sera qu’en juin 2022. La faute à un passage sous le bistouri qui n’avait rien d’un gag et l’a contrainte à annuler plusieurs dates, ce qui tombait mal puisque la pandémie a pris le relais, à peine était-elle remise sur pied.
Anne Roumanoff sera donc enfin au rendez-vous en juin 2022, avec un poil de retard. Elle sera pardonnée, parce que les humoristes de cette qualité ne sont pas si nombreux, n’en déplaise à quelques amuseurs cathodiques graveleux. On appréciera aussi son retour parce qu’elle l’affirme : Tout va bien ! Reste à savoir s’il faut la croire sur parole…
Anne Roumanoff au Vinci de Tours
Anne Roumanoff, des personnages hauts en couleurs. (Photo DR)

Elle met les pieds dans l’actualité sans avoir peur d’éclabousser. Elle fait rire mais évite le comique facile. Anne Roumanoff est une personnalité rare dans un milieu qui pousse la gaudriole de fin de banquet au rang de nourriture spirituelle et présente la rigolade de camps de vacances comme un héritage de Raymond Devos. Et là, il y a erreur. Une grosse erreur.

Heureusement, Roumanoff est là. Si l’on doit parler d’héritage, c’est peut-être du côté de Guy Bedos qu’il faudrait chercher. Sans l’amertume, sans la vraie/fausse méchanceté du génial grincheux. Au contraire, que ce soit le coude sur une table de bistrot ou au milieu de la scène, Anne Roumanoff lâche ses piques avec la douceur d’une fausse naïve.

Comme Bedos, c’est sur la politique qu’elle excelle : « Nous sommes des gens de gauche, nous faisons une politique de droite, d’une manière un peu gauche et pas très adroite. » Quelques vérités qui touchent juste, comme cette maxime, que l’on jugera cynique ou tristement réaliste, au choix : « Dans la vie, y’a ce qu’on veut et y’a ce qu’on peut. Hôtesse de l’air, tu veux, hôtesse de caisse tu peux. »

Entre Hollande et Macron

Cela dit, sa galerie de personnages sort aussi des cercles du pouvoir et va se balader dans les campagnes et les chambres à coucher, parfois en frôlant le dérapage : « Quand t’as trop de poignées d’amour, tu fais l’amour avec ton poignet », entre autres leçons d’éducation sexuelle.

Le précédent spectacle d’Anne Roumanoff s’appelait Aimons-nous les uns les autres. Celui qu’elle apportera sur la scène tourangelle en 2022, c’est Tout va bien. Le premier a été lancé avec François Hollande comme président de la République, grâce à qui elle avait imaginé une « prêcheuse de sans-dents » et évoqué « la phobie administrative ». Avec Emmanuel Macron, elle peut élargir ses cibles (« Macron, il va au Touquet, il fait beau ; Hollande, il va dans le désert, il pleut. »), mais c’est un autre changement que les spectateurs remarqueront : Anne Roumanoff ne s’habille plus en rouge.

Roumanoff, nouvelle époque

Sur scène, elle explique le pourquoi de son changement de tenue, en avouant : “J’ai trouvé un moyen de rajeunir, j’ai divorcé ». Ce qui lui a fait découvrir les sites de rencontres (« Tu cliques et tu niques ») et les bonnes copines qui veulent fourguer un mec d’occasion, ce qui n’exclut pas d’avoir de l’espoir : « Un jour, on dira peut-être : J’ai tellement peur qu’il me quitte pour une plus vieille. »

Anne Roumanoff remet sa veste rouge en fin de spectacle pour son très attendu sketch de Radio-bistro. Mais elle a baissé le niveau d’alcoolémie de son personnage (« Je risquais de tomber dans le populisme. » explique-t-elle à Paris-Match). Que l’on se rassure, le niveau de son humour, lui, n’a pas baissé d’une goutte…

Samedi 18 juin 2022 au Palais des Congrès Vinci de Tours (20h30)

Réserver à Tours ICI (1)

Et si vous voulez la voir ailleurs en France, c’est LÀ

Réserver ailleurs ICI (1)

(1) Les suggestions de réservations données par Entrée du public ne sont que des informations destinées à aider nos lecteurs en les dirigeant vers des points de vente susceptibles de fournir les places correspondant à l’article publié.
D’autres possibilités existent, évidemment.
Entrée du public n’effectue aucune vente de billets par lui-même. Pour toute information concernant les places réservées (modifications, annulations…) vous devez vous retourner vers le vendeur auprès duquel vous avez pris vos places.