À Cérelles, Le Temps Machine
sert la musique au (Blue) Bar

Blue Bar
Blue Bar sera chez Fabienne et Grégoire en remplacement de Long Coast River Song le 27 avril à Cérelles pour servir du Son à la maison. (Photo DR)

C’est une drôle de bonne idée signée Temps Machine : faire venir la musique à domicile. En vraie grandeur : ce sont les musiciens qui passent la porte.

Arthur H ? Raté, c’est complet. Eddy de Pretto ? Complet aussi. Hyphen Hyphen ? Même chose. Rageant, non ? Bon, d’accord, c’est la démonstration que le Temps Machine, l’OVNI inter-musical qui atterrit un jour rue des Martyrs à Joué-lès-Tours, a une belle programmation. Et puis, pas de panique, il reste encore pas mal d’autres dates libres pour trouver une place. En se grouillant un peu…

Mais il y a aussi une autre solution. « Si tu ne vas pas à la musique, la musique viendra à toi. » Traduction ? Le Temps Machine propose des mini-concerts à domicile. Service type pizza. On commande, ça arrive, on consomme entre amis tant que c’est chaud. Youpee !

Un casse-croûte pour les oreilles

Ça s’appelle Du son à la maison. On peut (on doit, même) apporter son manger. La livraison Temps Machine ne comprend que la musique. Pour le – vrai – casse-croûte, chacun fournit sa production culinaire. Et on discute le bout de gras (pas trop, le gras) avec public et musiciens une fois les instruments rangés dans leurs étuis. Sympa, non ?

Le programme des casse-croûte pour les oreilles est sur le site du Temps Machine. Il est encore possible se faire inviter sans passer pour un pique-assiette, chez Fabienne et Grégoire à Cérelles, par exemple, qui recevront Blue Bear le samedi 27 avril à 20 heures. « Né du Punk-Rock, le projet Blue Bear en a gardé un peu l’esprit, tout en puisant dans la Folk contemporaine. S’inspirant de sa vie personnelle, la musique en découlant en devient donc intime, voire intimiste, presque auto-biographique. »

Pour passer de l’autre côté du paillasson, un coup de fil au Temps Machine (02 47 48 90 60, du mardi au vendredi de 14 à 18 heures), vous permettra de tout savoir.

Un petit conseil, tout de même. Si Mamie espère entendre Venez donc chez moi, je vous invite (Jean Sablon, 1906-1994) un soir de Son à la maison, dites-lui de repasser un autre jour avec les 78 tours de Pépère…

Samedi 27 avril à 20 heures chez Fabienne et Grégoire à Cérelles.

Renseignements et réservations sur le site du Temps Machine, ici.