Inès Reg à Tours en 2021
Les paillettes du clown

On dit qu’elle ressemble (professionnellement) à Jamel Debouze. Parce qu’elle a été membre du Jamel Comedy Club, sans doute. Mais aussi parce qu’elle a une sacrée personnalité. Inès Reg est un vrai clown et agitera ses paillettes à Tours le 18 février… 2021 !!! (1)

Inès Reg à Tours et en tournée
Inès Reg, le succès en 55 secondes chrono. (Photo DR)

S’il y a une chose de sûre lorsque l’on fait partie du Jamel Comedy Club, c’est que, si on travaille bien (autrement dit si on fait marrer la classe) on n’aura pas de bons points mais on va gagner un billet pour Marrakech à la saison du rire. C’est ce qui est arrivé à Inès Reg, élève de maître Jamel pendant trois ans.

Mais le plus étonnant, c’est qu’il n’aura fallu qu’une minute (55 secondes, pour être précis) pour qu’Inès passe du statut de comique prometteuse à celui de star. Une minute en apparence banale, où elle se maquille face caméra en secouant les puces à Kevin (son mari), coupable de lui proposer un dîner au McDo en guise de dîner et où elle lui demande quand il se décidera à « mettre des paillettes dans [s]a vie ».

Vu comme ça, c’est tout con. Marrant, sympa, mais pas le sketch du siècle. Et pourtant, il déclenche le délire total, fait exploser les compteurs (4 millions de vues, au jour où nous écrivons, rien que sur l’original, auxquels il faut ajouter les reprises ici ou là), la formule devient culte (on imagine le nombre de mecs qui vont la prendre en plein poire quand ils emmèneront leur copine au kébab du coin) – il faut même la déposer comme une marque de coca parce que les vautours de la pub s’en sont déjà emparés –, Inès gagne un séjour au Théâtre de la République à Paris et une tournée en France avec son spectacle intitulé Hors normes. Cerise sur le gâteau : on doit réserver ses places largement plus d’un an à  l’avance pour avoir une chance de la voir. Même parmi les plus anciens, c’est rare. À Tours, on a vu ça seulement pour les Bodin’s, c’est dire (1).

Il y a Kévin… et Kévin

Quant à savoir pourquoi, c’est autre chose. Tempérament de clown, personnalité incroyable, Inès Reg a sa place sur scène, devant beaucoup de comiques poussifs, c’est sûr. Bonne copine, pas complexée pour un sou, marrante sans être trop vulgaire, «  petite peste-romantique  », elle ressemble à son public (qui n’a pas besoin d’une main pour compter les dizaines de sa moyenne d’âge). Ses textes sont comme ses vidéos, sympas mais pas vraiment travaillés : «  Si le contenu n’est pas le plus fort ou le plus engagé qu’on ait pu entendre, force est de constater que le talent comique de la jeune femme fait mouche.  » (Télérama).

Inès Reg à Tours et en tournée
Inès Reg, les clowneries de la bonne copine. (Photo DR)

Avec le public, l’échange est total, comme une bande de copains en soirée grosse déconne. « La surprise de ce spectacle, qui relève trop souvent de l’animation ou de la soirée entre potes, ce ne sont ni le texte ni les thématiques, c’est elle. Son aisance, sa tchatche, son naturel, font parfois penser à un Jamel Debbouze. » (Le Monde)

Inès Reg, c’est du bonheur gonflé à l’hélium : « On ressort de Hors normes avec un sourire béat, l’impression que cette fille pourrait facilement remplir tous les zéniths de France (c’est déjà plus ou moins le cas d’ailleurs) et surtout avec la sensation d’avoir assisté à la naissance d’un véritable phénomène. » (Télérama).

En première partie, un certain monsieur Debonne, prénom Kévin, qui a bien du talent aussi, ne dit pas qu’il est son mari et que c’est avec lui qu’elle écrit ses sketches. Au vu du résultat, Inès serait malvenue de lui reprocher de ne pas mettre de paillettes dans sa vie d’artiste. C’est déjà ça.

(1) À l’heure où nous écrivons, 2019 n’est pas encore terminé et Noël approche à peine… D’ailleurs, c’est l’occasion de mettre les billets pour Hors normes sous le sapin. S’il en reste : il faut avoir le même tonus qu’elle pour parvenir à en récupérer avant que la salle ne soit pleine, où que ce soit.

À Tours, Palais des Congres Vinci, jeudi 18 février 2021 à 20h30
Pour réserver en Touraine avec Entrée du Public, c’est ICI
…et pour réserver ailleurs en France, c’est LÀ