Holiday on Ice à Tours
Retour de lames au Parc Expo

Photo Deen van Meer

Les « big chiefs » d’Holiday on Ice ont la passion de la glace… et du mystère. Régulièrement, ils nous font le coup du « teaser » pour lancer leur nouveau spectacle. Pas de changement cette fois : on sait que ça recommence…. mais on ne sait rien. CQFD.

Bon, c’est bien gentil de nous dire que ce sera un spectacle exceptionnel, que ça va glisser dans tous les sens, qu’il y aura plein de monde sur la glace et que des décors et des costumes comme ça, on n’en a jamais vu. C’est bien gentil, mais c’est toujours la même chose, d’année en année. On joue du superlatif, on en rajoute un max côté vocabulaire, on sort quelques jolies photos et… rendez-vous au prochain communiqué.

À Entrée du Public, ça nous agace un brin. Alors on fouine. Habituellement, on découvre les infos planquées dans un site Internet paumé au fond du Texas. Zéro pointé cette fois. On ne vous dira rien… parce qu’on ne sait rien. Pénible.

Superlatifs et boursouflures

Supputons, néanmoins. Si le communiqué de presse (ça non plus, on n’aime pas beaucoup à EdP) annonce « un univers aux costumes époustouflants où plus de 40 artistes de renommée internationale livreront des acrobaties les plus folles, sous une musique envoûtante et dans une mise en scène spectaculaire et unique ! » comme à chaque tournée, s’il précise que « pour ses 75 ans, Holiday On Ice revient sur le devant de la scène avec le spectacle le plus ambitieux jamais créée par la célèbre production, s’imposant ainsi comme le leader en matière de “grand spectacle” sur glace », comme toujours, on ne sait pas grand-chose sur le programme. Il y a bien « le public découvrira toute l’histoire d’Holiday On Ice, de ses débuts à sa consécration… Un incroyable voyage dans le passé, le présent et le futur du show sur patins à glace le plus populaire de la planète !! » mais ça nous rappelle quelque chose. Il y a quelques années, en 2014, Holiday affirmait que le public allait découvrir les coulisses du show… Kif-kif. Rien de nouveau sous les sunlights.

Allez, on est un peu de mauvaise foi. Holiday lève un coin du voile : « Ce nouveau spectacle emmènera le public dans un incroyable voyage à travers le passé, le présent et l’avenir.
De l’audition des premiers artistes, en passant par l’émotion des coulisses, aux premiers pas d’un producteur et d’un show qui fera le tour du monde. Des musiciens au milieu du public, des prouesses sur glace et dans les airs, des décors grandioses avec le plus grand mur de LED jamais conçu pour une tournée, près de 300 costumes faits main, un globe terrestre de 5 mètres de diamètre au milieu de la glace, des hologrammes… Holiday on Ice sort le grand jeu pour ses 75 ans. »

Cela dit, il a fait la même chose en Allemagne, avec un spectacle intitulé Atlantis. Alors, on aura quoi en France ? D’autant que les photos fournies ressemblent fort à l’évocation d’un univers planqué au fond des mers (l’Atlantide, pour ceux qui n’auraient pas fait le rapprochement) et que la société PRG se vante d’avoir installé un mur d’images d’enfer pour ledit spectacle. Il y a donc gros à parier que c’est tout bêtement Atlantis que l’on verra en France, même si on nous présente le spectacle comme original. Après tout, il peut s’être rôdé en Allemagne, non ?

Photo Deen van Meer

Viens, marraine

Bon, on arrête là et on attendra d’en savoir plus, ce qui ne devrait pas tarder puisque le spectacle fera ses premières glissades en France en février 2019, au Palais des Sports de Paris. Ceux qui veulent réserver sans savoir où ils mettent les patins peuvent le faire ci-dessous. De toute façon, ils sont sûrs de retrouver les – très – vieilles habitudes de la compagnie, dont la fameuse roue (kickline) où le corps de ballet mouline à une vitesse trop vertigineuse pour une patineuse qui rame, si l’on ose dire, pour la rattraper…

La nouvelle production aura pour marraine Nathalie Péchalat (Mme Jean Dujardin dans le civil), auréolée d’une kyrielle de titres mondiaux, européens et hexagonaux. Le spectacle sera confié à Kim Gavin, qui a notamment comme titre de gloire d’avoir mis en scène la cérémonie de clôture des jeux olympiques de Londres. C’est moins bien que l’ouverture, mais c’est déjà ça…

Et pour finir par une info quasi exclusive, on vous révèle un truc. Pourquoi la glace d’Holiday on Ice est-elle « blanche comme neige » ? Parce qu’on y incorpore de la craie. Et voilà !

Samedi 23 et dimanche 24 mars 2019 au Parc Expo de Tours

Réserver à Tours avec Entrée du Public ICI 
Et pour les autres villes de la tournée, c’est LÀ